Les mesures fiscales d'urgence

Les mesures d’urgence présentées le 19 décembre sont mises en oeuvre par la loi n° 2018-1213 du 24 décembre 2018 portant mesures d'urgence économiques et sociales :

Prime de fin d'année : pouvant être versée, avant le 31 mars 2019, aux salariés rémunérés jusqu’à 3600€/mois, elle sera exonérée, jusqu’à 1000€, de toutes charges sociales et d’impôt sur le revenu.
Heures supplémentaires : défiscalisation et exonération de cotisations sociales.
Retraités : annulation de la hausse de la CSG, pour un revenu fiscal de référence inférieur à 22580 euros (34636 euros pour un couple), effective au plus tard le 1er juillet 2019 et rétroactive au 1er janvier.
Prime d’activité : elle est revalorisée afin d'augmenter le salaire d'un célibataire sans enfant de 100 euros jusqu’à 1560 euros net ; cette mesure est mise en oeuvre par décret n° 2018-1197 du 21 décembre 2018.